Café Frappé

Il y a quelques mois je suis allé à assemblée générale du CIDFF. C’est lors de cette réunion que j’ai entendu pour la première fois « Café frappé ». J’ai été très émue par ce projet réalisé par des collégiens sur la violence faite aux femmes. Cette chanson a été inventée par des enfants d’une douzaine d’années pour alerter la population de leur région sur ces comportements barbares.

Un CD réalisé par des collégiens à CREST : Café frappé !

Le CIDFF a animé un module sur la prévention des violences faites aux femmes au collège Revesz-Long . C’est à l’issue de cette intervention que les élèves ont travaillé sur la composition de la chanson « café frappé ». En France, une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint. Face à cette abomination des enfants réagissent !

Temoignage de Mr R. Curtet leur professeur de musique :

« Je pratique la création de chanson au collège Revesz-Long depuis une vingtaine d’années au niveau des classes de 5è. Nous inventons paroles et musique sur des thèmes que je choisis. L’idée de joindre l’utile à l’agréable me plait beaucoup et plus particulièrement de faire un travail d’éducation civique. Ainsi nous avons abordé des thèmes sérieux : problème de l’eau en Afrique ; enfants qui ne partent pas en vacances ; recyclage des déchets ; cycle de l’eau ; les SDF ; l’orientation scolaire ; les chiens-guides pour malvoyants, laïcité, etc. Une quinzaine de chansons évoquant la vie en Haïti ont été réunies sous forme de comédie musicale. Nous avons aussi des chansons moins sérieuses, drôles ou d’amour, sur le chocolat, etc.
Souvent nous travaillons en interdisciplinarité et les élèves apprécient ce moment de leur scolarité.
Pour la chanson « Café frappé » le sujet n’était pas très réjouissant et la classe sur laquelle c’est tombé n’était pas remarquable par ses élèves travailleurs. La sauce a pourtant bien pris dès nos travaux d’investigation sur cette question grave et suite à l’intervention de Florence Jacques du CIDFF tout le monde s’est mis au travail avec passion. »

Si vous écoutez cette chanson transmettez-la au plus grand nombre. Si ce CD permettait de sauver ne serait-ce qu’une vie, les élèves seraient très heureux !

Publié dans Blog avec les mots clés , , . Permalien.